Ecole ou instruction obligatoire à partir de 3 ans ?

Je ne pensais pas débuter sur le sujet de l’instruction en famille aujourd’hui, mais l’actualité du moment m’a incité à le faire.

Hier, notre président Macron a exprimé sa volonté de scolariser les enfants plus tôt. Nous avons pu lire dans tous les médias nationaux des articles mentionnant son souhait de rendre l’école obligatoire à partir de 3 ans contre 6 aujourd’hui. Or, l’école n’a jamais été obligatoire, que ce soit à 6, 10 ou 16 ans. L’instruction l’est, pas l’école, et cette nuance semble avoir été effacée par la quasi totalité des médias.

Qu’en est-il vraiment ? L’école sera-t-telle effectivement obligatoire pour les enfants de 3 ans ? J’ai lu de nombreux articles journalistiques sans trouver de réponse à cette question, et c’est finalement sur le site de l’association « Les enfants d’abord » que j’ai trouvé ce que je cherchais:

Aux Assises de l’école maternelle Emmanuel Macron a dit  « J’ai décidé de rendre obligatoire l’école maternelle et d’abaisser de six à trois ans en France l’obligation d’instruction dès la rentrée 2019. »  
Le monde de l’instruction en famille est en émoi. 
Pourtant sur le site de l’Éducation nationale, il est bien titré « Assises de l’école maternelle : l’instruction obligatoire dès 3 ans ».(1)
En effet contrairement à une idée reçue, l’école n’est pas obligatoire et ne l’a jamais été. En 1882 là loi précisait déjà que l’instruction obligatoire pouvait être donnée dans les familles et c’est toujours le cas.

Seule l’instruction deviendra obligatoire. Si c’est le cas, cela ne nous pose pas de problème outre mesure, si ce n’est qu’il faudra, dès la prochaine rentrée scolaire, déclarer à la mairie et à la direction des services départementaux de l’éducation nationale le fait que nous instruisons notre fille à la maison. Cette déclaration sera suivie par une visite de contrôle par l’un ou l’autre des organismes.

Il est intéressant de comprendre pourquoi le gouvernement souhaite légiférer alors que déjà 97% des enfants sont scolarisés. Dans le rapport de l’assemblée nationale datant du 23 mars, il est clairement indiqué que nos élus s’inquiètent de voir l’instruction en famille se développer de manière trop importante. Pensez-vous, on serait passé de 0,16% des enfants concernés en 2012 à 0,30 aujourd’hui. Leur volonté est donc de mieux contrôler l’instruction en famille :

 » (..) il est proposé de mieux encadrer l’instruction à domicile, en soumettant ce choix à une demande d’autorisation préalable, en prévoyant un contrôle annuel obligatoire, en renforçant les moyens humains dédiés à ce contrôle et en durcissant les sanctions lorsque le responsable de l’enfant, par ses choix, porte atteinte à l’obligation scolaire et à la qualité de l’enseignement attendu. »

Aux Assises de l’école maternelle Emmanuel Macron expliquait  aux journalistes qu’il avait « décidé de rendre obligatoire l’école maternelle et d’abaisser de six à trois ans en France l’obligation d’instruction dès la rentrée 2019. »  Or, dans les assises de l’école maternelle sur le site de l’éducation nationale, il est bien écrit que « nous abaissons l’âge de l’instruction obligatoire à 3 ans. »
La très forte médiatisation effectuée hier autour de ce sujet et les propos très ambigus du président permettent de renforcer une idée reçue : l’école serait obligatoire en France. Elle ne l’est pourtant pas. Nous regrettons simplement qu’à cause de ces annonces et ces imprécisions de notre président, que l’on peut penser volontaire, beaucoup croient encore qu’ils n’ont pas d’autre choix que d’envoyer leurs enfants à l’école.
On nous explique dans les mêmes assises que  « cette décision traduit donc la volonté gouvernementale de faire émerger, grâce à l’école, une société plus juste. » Très bien, mais que fait-on pour les 700.000 enfants harcelés à l’école ? Que peuvent faire les instits dans des classes surchargées ? Que fait-on du fameux rythme des enfants, lorsqu’on leur impose 12 semaines de cours non stop en fin d’année ?
Cet article était le premier d’une série que je vais donc commencer pour expliquer pourquoi nous avons opté pour l’instruction en famille et ce que cela implique dans notre fonctionnement.

Une réflexion sur « Ecole ou instruction obligatoire à partir de 3 ans ? »

  1. Bonsoir,

    Je viens de découvrir votre site via l’article paru dans la Montagne. Cela fait plaisir de voir que la presse porte un intérêt aux familles ayant choisi l’IEF. Nous sommes sur le Cantal et avons également fait ce choix. Notre aînée a le même age que Louna, 4 ans le 26 avril!! et notre fils aura 2 ans en juin. Bonne soirée. Alice

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *