Miracle Morning – Hal Elrod (2016)

J’avais entendu parlé du « Miracle Morning » (le matin miraculeux) de Hal Elrod il y a quelques années, probablement lors de la traduction en français de ce livre vendu à plusieurs millions d’exemplaires à travers le monde. De nature à me lever tôt, j’ai toujours été convaincu par les bienfaits du matin, sans pour autant arriver à le conceptualiser. C’est ce qu’Hal Elrod a fait en écrivant ce livre et en développant une méthode pour mettre à profit les premières heures (ou minutes) de chaque journée.

Certes, Hal Elrod est états-unien, et cela ne nous échappe pas lorsqu’il écrit que nous tenons dans les mains LE livre qui changera notre vie. S’il y a un livre à lire, c’est celui-là. Si vous n’avez qu’un livre à lire de toute votre vie, c’est celui-là. Il doit s’agir d’un trait culturel auquel nous autres français ne sommes pas habitués. Cependant, si nous faisons abstraction de cela, le livre (et la méthode) me paraissent tout à fait intéressants et dans tous les cas méritent qu’on s’y penche.

L’idée est de se lever plus tôt et de profiter de ce temps gagné sur le sommeil pour faire des choses pour soi (et non pour les autres). On ne va donc pas se lever plus tôt pour faire du ménage, la vaisselle en retard ou du travail, mais plus pour méditer, faire du sport, lire et écrire, entre autres. Ce réveil est nourrit par des objectifs, fixés avant de se coucher, et des affirmations (ce qu’on souhaite accomplir ou devenir sur du court, moyen ou long terme).

Je me suis toujours réveillé tôt (d’autant plus depuis l’arrivée de nos enfants !) mais j’avais tendance à tourner en rond dans mon lit en attendant une heure « raisonnable » pour me lever. Maintenant je m’extirpe du lit sitôt que je sors des bras de Morphée (cela varie entre 4h et 6h du matin) et profite ainsi de ces quelques minutes ou heures seul pour commencer ma journée de façon positive.
Le miracle morning se décompose en six étapes :
– méditation
– activité sportive (il conseille le yoga mais ça peut aussi être de la course à pied ou toute autre chose. Le tout est d’activer le corps
– affirmations : écrire et énoncer ce qu’on souhaite devenir ou faire : être un bon père et/ou un bon mari, augmenter son chiffre d’affaire, écrire un livre, etc
– visualisations : visualiser ses affirmations ; se représenter mentalement ses affirmations
– lecture de livres de développement personnel
– écriture : tenue d’un journal de bord pour suivre notre évolution personnelle.

Dans l’idéal cela prend environ une heure, mais pour ceux qui ne disposent pas de suffisamment de temps cela peut être réduit à quelques minutes.

Pour conclure, c’est une lecture que je conseil, car elle nous ouvre des possibilités en terme de développement personnel. Après, on a toujours l’excuse de se dire : je ne suis pas du matin, ce livre n’est absolument pas pour moi. Pour vous rassurer, je vous dirai que Marion a commencé la lecture de ce livre et ne semble pas rechigner à se lever plus tôt, elle qui est pourtant une experte du bouton « repeat » de son réveil !
Alors tentez l’expérience ; cela ne vous coûtera rien de plus que le prix du livre que l’on trouve en poche pour 7,50 Euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *