Amérique du sud – 2007-2008

Aller à la liste des chapitres

C’est lors de mon premier voyage en nouvelle que j’ai voulu découvrir l’Amérique du Sud à vélo. Alors qe je faisais un stage de fin d’étude à Auckland, j’ai rencontré un cyclotouriste qui venait de passer plusieurs mois en Amérique du Sud. Je lisais dans ses yeux une bonheur immense; Quelques semaines après, alors que je pédalais sur les routes néo-zélandaises, je rencontrais une cyclotouriste qui revenait elle aussi de ce continent, et je voyais dans ses yeux le même bonheur. Ces deux regards m’ont marqué à vie ; jamais je n’avais vu d’yeux aussi beaux. Il n’y avait aucun doute ; j’irai moi aussi pédaler sur les routes des Andes pour y trouver la même félicitée.

Quelques mois après, j’atterrissais à Lima d’où je débutais mon voyage vers le Sud. un périple de 11.000 kilomètres jusqu’à Ushuaia. Peu avant d’arriver à destination, j’étais accueilli par une famille sur la carretera australe. Le matin, à l’heure du premier mate, je surpris la petite fille chuchoter à l’oreille de sa mère. Lorsque je lui demandais ce qu’elle lui disais, la maman me dit que sa fille venait de lui dire qu’elle n’avait jamais vu d’yeux aussi beaux que les miens. L’objectif avait été atteint ; j’avais moi aussi été comblé de bonheur par ce long voyage en Amérique du Sud.

Ce périple a duré 6 mois, entre septembre 2007 et mars 2008. Sept mois de grande joie à suivre la cordillère des Andes. Comme à mon habitude un récit de voyage a été publié dès mon retour. C’est aussi à mon retour, lorsque je présentais mon voyage dans un salon, que je rencontrais Marion, que j’épousais quelques années plus tard, après avoir fait un long voyage ensemble entre la France et la Nouvelle-Zélande. Mais ne nous égarons pas, ce ci est une autre histoire. Il n’en reste pas moins que ce voyage en Amérique du du restera le plus beau que j’ai pu effectuer, et je me réjouis aussi à penser que c’est grâce à lui que j’ai rencontré Marion.

Transfusé à l’âge de seize ans, Julien Leblay arpente le monde à vélo avec dans ses bagages l’important message du don du sang. Depuis quatre ans, l’auteur établit dans les pays qu’il traverse une vaste communication autour de ce geste encore trop peu pratiqué.

Longer la cordillère des Andes est un rêve devenu réalité. Durant six mois, Julien Leblay a côtoyé cette montagne au goût de merveilleux, traversant successivement le Pérou, la Bolivie, le Chili et l’Argentine. Des cités perdues incas aux glaciers de Patagonie, en passant par le désert d’Atacama et la route australe du Chili, laissez-vous porter par ce récit plein de vitalité, d’humour et de passion.

302 pages dont 16 en couleur
Prix de vente : 18 euros

Disponible dans la boutique

 

Liste des chapitres:
10 – Bolivie
15 – Monotonie