Asie – 2010-2012

Aller à la liste des chapitres

L’idée de traverser la moitié de la planète à vélo nous est venu,  Marion et à moi, au début de l’année 2009. Nous écoutions un journaliste parler à la radio de la prochaine coupe du monde de rugby qui allait se tenir en Nouvelle-Zélande, en septembre 2011.  Tous deux amateurs de rugby, et surtout désireux de faire un long voyage ensemble, nous avons estimé que cette compétition de rugby serait un bon leitmotiv pour parcourir plus de 20.000 kilomètres à vélo.

Si j’avais déjà effectué quelques voyages à vélo, dont le dernier en date m’avait fait pédaler 11.000 kilomètres en Amérique du sud, Marion quant à elle n’avait aucune expérience pour un tel voyage. Cela ne l’a pas empêché d’arriver au bout de cette aventure, qui a duré près de deux ans.

La carte ci-dessous montre notre itinéraire entre Nadaillat (Puy-de-dôme) et Auckland (Nouvelle-Zélande). Il nous a fallu 14 mois pour parcourir les 18.000 kilomètres qui nous séparaient d’Auckland. Nous sommes arrivés à destination trois jours avant le début de la coupe du monde de rugby, et avons ainsi pu profiter pleinement de cet évènement, même si, globalement, nous avons été assez déçu par l’ambiance des stades et des fan zones.

Nous avons encore parcouru 4000 kilomètres durant les six mois passés sur les deux îles. Au total, cela porte à 22.000 le nombre de kilomètres effectués durant 20 mois de voyage.

Comme à l’accoutumée, le don du sang a été le fil directeur de ce voyage. Durant toute cette période, nous avons pu organiser plus d’une vingtaine d’évènements, que ce soit de simples conférences de presse ou des collectes de sang. Nous avons même pu donner notre sang à Phnom Penh, au Cambodge, lors d’une collecte organisée par le rotary club dans le cadre de Mon sang pour les autres.

De retour en France, nous avons écrit un livre et réalisé un film.
Le film, Good’aventure, retrace en 80 minutes notre aventure cyclopédique.

La version courte (52 minutes, visible ci-dessous) a été projetée plus de 150 fois en France, notamment en milieu scolaire, pour inciter la population à donner son sang.
La version longue est disponible en DVD dans la boutique.

Bande annonce Good’aventure – version courte (52 minutes)

Nous sommes en train de le traduire en espagnol et une série de conférences en Espagne est à prévoir pour fin 2018 et 2019.

J’ai écrit le livre d’une façon très différente des autres écrits précédemment. Cette fois-ci, notre épopée a été découpée en 78 chapitres, la plupart très courts, qui évoquent chacun soit une anecdote, soit un trait culturel, sociologique, historique, etc. des pays traversés. J’ai du lire plus de soixante livres pour écrire celui-ci, dans le but de donner du volume à mon récit. Nous nous sommes posés de nombreuses questions pendant ce voyage, et l’écriture de ce livre m’a permis de répondre à la plupart d’entre elles : Quelle est la situation des femmes en Inde ? Que se cache-t-il derrière le sourire des Khmers ?  La Nouvelle-Zélande est-elle si green qu’elle l’entend ? Les néo-zélandais sont-ils réellement de grands fans de rugby ?…

Que vous soyez cyclotouriste, voyageur ou sédentaire ouvert sur le monde, il y a mille et une raisons de vous réjouir de la lecture de ces Nouvelles Vagabondes.
Après plusieurs voyages en solitaire, Julien Leblay nous livre cette fois-ci le récit de son périple avec sa compagne Marion. Ne voulant se contenter de décrire le quotidien de leur voyage, il s’engage et se place résolument loin des clichés pour nous livrer avec sincérité ses impressions, que ce soit sur la vie du couple en voyage, ses préoccupations écologiques ou sur les traits culturels ou sociologiques des pays traversés.
Ce livre ne laisse pas indifférent et bouscule nos représentations exotiques du monde ; à sa lecture on découvre, on s’indigne et on s’émerveille tour à tour. Dans un style à la fois personnel et documenté, il nous offre une immersion complète, sans langue de bois, dans son voyage à vélo en couple. Il réussit finalement le pari de dresser un tableau contrasté et nuancé de cette longue aventure cyclotouriste qui ne sera probablement pas la dernière !
Cécile R.
352 pages dont 16 en couleur
Prix de vente : 20 euros

Disponible dans la boutique

 

Liste des chapitres:
      Préface
16 – Çay
21 – L’Est
33 – I kiss you
45 – Raghu
46 – Pause
69 – Ithaque
78 – Épilogue